La série








Genèse et histoire de la série

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En 2003, Alexandre Astier réalise et produit un court métrage de quatorze minutes, Dies Iræ, dont l’action se situe à l’époque arthurienne. Dies iræ remporte le prix du Public 2003 du festival  Off-Courts et 2004 du festival Comédia Juste pour rire de Montréal. Fort de ce succès, Alexandre Astier décide d’écrire et de tourner six pilotes d’une série en format court, c’est-à-dire de cinq minutes environ par épisode. De nombreux acteurs de Dies iræ reprennent leurs rôles, et la série a un nom : Kaamelot.

 

À cette époque, la série Caméra Café vient de se terminer, c’est pourquoi Alexandre Astier va présenter ses pilotes à la société de production CALT et Jean-Yves Robin. Séduits, ces derniers commandent quatre autres pilotes, plus courts cette fois-ci (environ trois minutes chacun). Les bases de la série sont posées et la chaîne M6 est conquise : elle commande une saison (Livre I) de cent épisodes d’une série comique médiévale dorénavant appelée Kaamelott.


Dès son lancement et contre toute attente, Kaamelott devient un phénomène réunissant chaque soir près de cinq millions de téléspectateurs – soit environ 16,3 % de parts de marché en 2006 lors de la diffusion du Livre IV, atteignant même un record de 5,6 millions de téléspectateurs le  14 novembre 2005, soit 20,2 % de part de marché. Six semaines auront suffi à la série pour atteindre la même part de marché que Caméra café en trois ans.


En 2005, M6 annonce qu’elle commandera six cents épisodes supplémentaires, à raison de deux cents épisodes tournés par an, ainsi que deux soirées spéciales en «prime time» de deux fois cinquante-deux minutes, diffusées le 30 avril 2007 (en prélude au Livre V) et le 5 novembre 2007 (après une pause au milieu du Livre V).


En 2006 la série s’exporte à l’étranger, comme l’avait fait avant elle Caméra café. Elle est diffusée en Belgique, en Suisse et au Québec dès 2007. Des épisodes pilotes ont été tournés pour l'Espagne et l'Italie, mais refusés par Alexandre Astier. Une diffusion des épisodes français doublés est envisagée pour ces pays.


En 2007, Kaamelott est le programme qui rapporte le plus de revenus publicitaires à M6, et constitue le sixième programme le plus rentable des quatre principales chaînes françaises.

 

 







Evolution de la série
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

.... .....

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :